Brèves‎ > ‎

Conférence de Cyrille Gindre : "La meilleure façon de courir..." (09.06.2015)

publié le 11 juin 2015 à 00:44 par Prep Mofri   [ mis à jour : 16 juin 2015 à 01:02 ]

Plutôt aérienne ou plutôt terrienne ? Fréquence ou amplitude ? Faut-il préférer la verticalité à l’horizontalité, la plante du pied au talon ? Telles sont les questions posées à l’auditoire par le conférencier. Qui les illustre par des transparents, vidéos et démonstrations convaincantes sur des cobayes volontairement désignés dans l’assistance (merci à elle, eux).


Sa réponse ? Pleine d’une sagesse à laquelle les nombreux gourous dans le domaine du sport ne nous avaient pas habitués : fifty-fifty, ça dépend de nous, de notre morphologie, de nos habitudes, de l’environnement donné ! Méfions-nous du ”doit” et du ”il faut”. Méfions-nous aussi des modes, des vérités premières vite dépassées et de la pensée dominante. Ce n’est pas parce que le coureur se déplace souvent en troupeau et a l’habitude de faire travailler ses pieds qu’il faut adopter un mode de penser grégaire et négliger le travail de la tête. Tout et son contraire existent, la sage construit sur ses forces et minimise ses faiblesses, tout en étant conscient qu’une pathologie peut provenir des unes comme des autres. L’entraineur ou le coach est un pédagogue qui dialogue plutôt qu’un maître à penser. 


L’exposé aborde également les questions de l’entraînement et de la préparation à la course (compétition) : intensité basse ou haute ? Dans le vert ou le jaune orangé ? Libre ou encadré ? La voix du maître  : tenir compte du ressenti et des préférences de chacun ! Car dans ce domaine aussi, faut-il le préciser, les paradigmes s’inversent périodiquement… !


Autre illustration de la pensée et des propos du conférencier : la mode ”De Castella”, du nom d’une légende du marathon que fut Robert de Castella dans les années 80. Les personnes présentes à la conférence raconteront… (peut-être) ? Sinon, lisez ”Je cours pour ma forme” (2012), un des livres qu’a publiés Cyrille Gindre. Ou d’autres,  par exemple, ”Courir en harmonie” (2ème édition 2012).


* ”Cyrille Gindre - est chercheur (Docteur en sciences du sport), entraîneur ((Brevet d'état 2ème degré en athlétisme, DESS préparation physique) et enseignant (professeur d'éducation physique et sportive). Il est membre de l'équipe Volodalen.”


Comments